Retour aux articles

Des cadres en phase avec les enjeux environnementaux : une transition nécessaire

Vos cadres semblent disposés à accompagner la transition environnementale de votre entreprise.

Les pathologies liées au stress dans l’environnement professionnel sont rencontrées par de nombreuses personnes. Selon une étude menée par Stimulus, 52 % des salariés interrogés se disent anxieux au travail et 29 % d’entre eux seraient dans un état d’hyperstress1. Afin d’éviter ces phénomènes, accompagnez vos équipes, en quête d’une bonne qualité de vie au travail, pour favoriser un épanouissement personnel et professionnel. Pour y arriver, la mise en place de mesures afin de contribuer à la prévention des risques psychosociaux est indispensable et nécessaire. Communiquer, soutenir et épauler sont les mots clés de cette démarche.


Face à cette problématique, voici un chiffre qui tombe plutôt bien : une étude1 menée fin 2019 par Cadremploi nous montrait justement que plus de 3 cadres sur 4 se disaient concernés par les questions environnementales, bien que dans le même temps, 81% d’entre eux trouvaient encore leur entreprise trop timide dans sa démarche écologique.

Vos cadres semblent donc disposés à accompagner la transition environnementale de votre entreprise, mais encore faut-il leur en donner les moyens et les clés pour mener à bien leur mission. A défaut d’une réelle obligation légale, encore faut-il leur permettre de prendre les responsabilités morales qui leur incombent en termes de transition écologique.

À lire aussi : Pourquoi engager une démarche de Responsabilité Sociétale des Entreprises ?


Lancer le débat

Ou comment les cadres doivent endosser le costume de lanceur d’alerte et être à l’origine des démarches environnementales

C’est toute la beauté sémantique du double-sens contenu dans l’intitulé du poste ; outre ses responsabilités hiérarchiques et des compétences techniques spécifiques, le cadre d’entreprise a aussi pour mission d’établir… un cadre de travail dans lequel ses subordonnés pourront s’épanouir.

Pour attirer ou retenir ses nouveaux talents au sein de votre entreprise, c’est aux cadres de faire de ces préoccupations environnementales une de leurs priorités absolues, et c’est aux cadres qu’il incombe de se faire force de proposition en la matière.

Si les salariés ont bien entendu leur mot à dire, le cadre a aussi l’oreille de la direction, et il est par nature en position de force lorsqu’il s’agit de lancer le débat et de mettre en place des processus visant à améliorer la signature écologique de son entreprise.

Être cadre, c’est avoir les moyens et la responsabilité de se trouver à l’origine de toutes les démarches environnementales de son entreprise.


Accompagner le mouvement

Ou comment, pour inciter les salariés à jouer le jeu de la transition écologique, les cadres doivent intégrer ces enjeux dans leurs processus de recrutement et de formation

Le XXIème siècle et plus encore la récente crise sanitaire ont vu se déplacer les préoccupations des salariés quant à leurs priorités au travail : 76% de la jeune génération Y, qui constitueront d’ici peu l’essentiel des forces vives de votre entreprise, avoue d’après une récente étude de Cone Communication2 placer la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise, et en particulier son positionnement environnemental, au cœur de leur réflexion lorsqu’il s’agit pour eux de faire des choix de carrière.

Très souvent placé au centre du processus de recrutement de l’entreprise, le cadre a tout intérêt à valoriser le positionnement environnemental de celle-ci lorsqu’il rencontre un candidat en vue d’une future embauche dans son équipe. Il se doit aussi d’en faire un des piliers des entretiens plus ou moins informels qui émailleront par la suite la vie du salarié, en n’hésitant pas à sonder ce dernier sur ce qu’il pense de la position écologique de son entreprise ou sur d’éventuelles améliorations qu’il aimerait voir implémentées en la matière.

Être cadre, c’est s’assurer que les employés et les candidats n’aient aucun doute sur l’authenticité de vos démarches environnementales.


Se montrer créatif

Ou comment faire preuve de créativité dans les démarches environnementales peut être pour les salariés une source de motivation supplémentaire

Les préoccupations écologiques des salariés sont aujourd’hui telles qu’il ne suffit bien évidemment plus de rajouter quelques corbeilles de tri sélectif dans les bureaux pour les satisfaire.

Afin de susciter l’engagement de tous en faveur de l’écologie, il appartient au cadre d’entreprise de se montrer créatif et d’explorer sans cesse de nouvelles pistes permettant de réduire l’empreinte environnementale de l’entreprise, qu’il s’agisse de :

  • Collaborer avec des services de recyclage pour aller plus loin en la matière
  • Favoriser le télétravail lorsque cela est possible
  • Encourager le covoiturage ou le transport en commun des salariés sur leur lieu de travail
  • Faire des économies d’énergie en installant des commutateurs pour adapter l’éclairage et le chauffage des locaux
  • Inciter à l’utilisation d’ordinateurs portables bien moins gourmands en énergie que leurs cousins de bureau
  • Éduquer les salariés quant au poids écologique de l’envoi de courriels et des grosses pièces jointes, et mettre en place des moyens technologiques leur permettant d’éviter ces derniers

Être cadre, c’est faire preuve de créativité quand il s’agit d’innover en termes de propositions visant à réduire l’empreinte de votre entreprise sur l’environnement.

À lire aussi : L’entreprise de demain sera (ou ne sera pas) écoresponsable


Servir d’exemple

Ou comment, non contents de lancer le débat, les cadres doivent aussi montrer l’exemple pour inciter à les suivre dans leurs démarches

De par leur position dans la hiérarchie, les cadres ont toujours eu une responsabilité d’exemplarité ; c’est encore plus vrai lorsque l’on parle d’écologie, où il est si facile de ne pas faire d’effort lorsque personne n’en fait non plus autours de vous.

S’ils veulent réellement susciter l’engagement des salariés pour une entreprise plus verte, les cadres doivent commencer par eux-mêmes se remettre en question et ne jamais céder à la facilité. Bien que déjà force de proposition dans l’application de nouvelles mesures environnementales, ils se doivent d’être aussi les premiers à les mettre en œuvre, en privilégiant par exemple le management à distance et en communiquant régulièrement sur le sujet.

Être cadre, c’est d’abord montrer la voie à suivre en faisant preuve d’une exemplarité à toute épreuve.


Faire preuve de transparence

Ou comment la communication interne et externe, menée par les cadres, est essentielle pour une transition écologique réussie

La communication est d’ailleurs une des clés de voute de ce que l’on pourrait appeler « l’éco-management ». Une communication qui se doit d’être à double-sens pour s’avérer efficace.

Ainsi, être à l’écoute des préoccupations écologique de ses salariés s’avère une stratégie payante pour les cadres, qui pourront puiser dans les entretiens individuels ou le lancement d’enquêtes internes de nouvelles idées à mettre en place pour réduire l’empreinte écologique de l’entreprise.

Mais les cadres doivent aussi soigner leur communication quant aux actions menées par l’entreprise et aux résultats obtenus : en interne, cela pourra les aider à favoriser l’adhésion de tous en montrant l’impact réel des efforts concédés ; et en externe, voilà un excellent moyen d’améliorer encore votre marque employeur et l’attractivité de votre entreprise !

À lire aussi : 10 stratégies pour améliorer l’attractivité de votre entreprise grâce à votre marque employeur

Être cadre, c’est savoir être à l’écoute des propositions des salariés en matière environnementale, et ne pas oublier de communiquer sur les résultats obtenus.

Sans oublier bien entendu que la transition écologique s’accompagne d’une évolution de tous les métiers, comme nous nous en faisions l’écho l’an dernier dans cette belle infographie.

À lire aussi : Découvrez les métiers verts et verdissants en infographie

Nous nous engageons nous aussi pour la Responsabilité sociale des entreprises. Les enjeux sociétaux et environnementaux sont au cœur de notre stratégie de recrutement. Besoin d’aide pour trouver vos prochains talents ? Contactez-nous !


Sources

(1) Questionnaire administré en ligne auprès des bases opt-in Cadremploi du 9 au 16 Octobre 2019

(2)Etude réalisée en ligne par Cone Communication du 11 au 20 avril 2016 auprès d´un panel de 1020 adultes employés dans des entreprises de plus de 1000 salariés.