Directeur Juridique

Parmi tous les rouages essentiels d’une entreprise, le Directeur Juridique, garant de tous les aspects légaux qui peuvent toucher celle-ci, occupe une place des plus importantes. Son expertise permet au Responsable Juridique de défendre les intérêts de l’entreprise sur bien des plans tous aussi cruciaux les uns que les autres.

Activités du Directeur Juridique

Assistant la direction générale (à laquelle il est classiquement rattaché) dans toutes les situations qui requièrent son expertise en la matière, le Directeur Juridique est un juriste accompli possédant des connaissances légales approfondies dans bien des domaines.

Cela étant dit, la complexification croissante des normes et règlements spécifiques à certains secteurs d’activité a vu récemment apparaitre une génération de responsables juridiques de plus en plus spécialisés dans un domaine particulier, qu’il s’agisse du droit des affaires, du droit immobilier ou encore du droit des brevets. En fonction de la taille de l’entreprise, le Directeur Juridique peut se voir également confier des responsabilités restreintes au niveau d’une filiale ou d’une activité particulière de l’entreprise, ce qui joue évidemment de même façon sur son niveau de spécialisation.

Quelle que soit l’étendue de son spectre d’activité et l’aspect plus ou moins générique de sa fonction, le Directeur Juridique a pour mission première d’informer et de conseiller sa direction ou ses collègues quant aux évolutions du droit et de la jurisprudence qui pourraient impacter leur travail quotidien de manière plus ou moins significative.

Il doit donc pour cela posséder une très solide formation de base, mais aussi assurer une veille juridique et normative permanente et de qualité irréprochable, la moindre imprécision ou manque de connaissances de la réglementation en vigueur pouvant avoir des conséquences désastreuses pour l’entreprise. Il rédigera donc des notes de synthèse d’une grande précision, traduisant au besoin en langage profane ses recommandations destinées à nourrir la réflexion stratégique globale de l’entreprise.

En ce sens, le Directeur Juridique possède une responsabilité stratégique plus importante qu’il n’y parait, tant le moindre des éléments de sa stratégie juridique vont être susceptibles d’influencer a bien des niveaux la politique générale de l’entreprise, que ce soit en termes de choix des moyens de production, sur le plan de la stratégie des ventes, du marketing et de la communication, ou encore de la politique de Ressources Humaines développées au sein de la société.

Sans son expertise pointue sur chaque sujet, des directions erronées pourraient être prises par l’entreprise, de mauvaises décisions qui pourraient même mettre en péril sa survie dans un monde professionnel ultra réglementé.

Réactif et dynamique, le Directeur Juridique peut être aussi bien sollicité dans le cadre de prise de décisions stratégiques qu’en aval de celles-ci, assurant au quotidien le suivi de l’activité juridique globale de l’entreprise : ainsi, l’élaboration de tous les contrats et conventions conclues par l’entreprise, la gestion des éventuels contentieux qui peuvent survenir à chaque instant ou encore la supervision sur le plan légale des grands projets de l’entreprise (restructuration, réponse à des appels d'offre, etc.) feront bien évidemment partie de ses missions régulières dont il s’acquittera en s’appuyant sur une équipe de collaborateurs internes placés sous sa responsabilité de manager, quand il n’assurera pas l’interface avec des cabinets d’avocats sollicités en externe par l’entreprise pour répondre à des besoins précis.

En cas d’absence de tels profils dans la structure qui l’emploie, le Directeur Juridique peut être aussi conduit à assumer des responsabilités en matière de fiscalité, de droit social ou encore de compliance et de respects des normes GDPR. On notera aussi la tendance à l’internationalisation de la fonction de Responsable Juridique, qui implique une charge accrue de travail pour répondre à la diversité des lois et règlements différant fortement selon les pays.


En savoir plus sur le métier de Directeur Juridique

En savoir plus sur le métier de Directeur Juridique

  • Excellentes connaissances juridiques
  • Maitrise des outils de veille réglementaire
  • Parfaite connaissance des spécificités du secteur d’activité
  • Maitrise de l’anglais juridique

Compétences comportementales du Directeur Juridique

  • Rigueur exceptionnelle
  • Sang-froid et résistance au stress
  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Leadership et sens du management

Formation pour être Directeur Juridique

Doté d’un excellent bagage universitaire, le Directeur Juridique aura obtenu au minimum un master (Bac+5) en droit, avec une spécialisation éventuelle en droit des affaires ou (bien que cela nécessite une année d’étude supplémentaire) un master spécialisé de juriste manager international. De plus en plus d’entreprises exigent en outre la possession du diplôme de juriste-conseil d'entreprise.

Rémunération du Directeur Juridique

Les fourchettes de rémunération du directeur juridique sont relativement larges, en fonction de la taille de l’entreprise et du niveau de spécialisation requis. Mais étant donnée l’étendue de ses responsabilités, son salaire restera toujours relativement important, évoluant assez largement entre 60 000 et 100 000 euros bruts annuels selon l’expérience du candidat.


Bénéficiez de l’expertise de LHH pour trouver un poste de Directeur Juridique

LHH vous accompagne au quotidien dans la découverte de vos nouveaux challenges professionnels et vous aide à donner un nouvel élan à votre carrière.

Doté d’un diplôme en droit, vous souhaitez évoluer vers des fonctions plus spécialisées que celles de Directeur Juridique ? Découvrez d’autres métiers du même secteur, tels que ceux de Directeur Fiscal ou de Directeur Compliance.

Vous pouvez également déposer votre CV pour une candidature spontanée. Retrouvez également sur notre blog nos articles carrière, vie en entreprise et conseils emploi.


Découvrez d’autres métiers du secteur