Retour aux articles

Les 4 commandements pour valoriser ses compétences dans le CV

Les recruteurs reçoivent des dizaines voire des centaines de CV pour un même poste, l’objectif est donc d’attirer l’attention pour sortir votre épingle du jeu. D’où la nécessité d’être particulièrement percutant, synthétique et de savoir mettre en avant ses compétences professionnelles. Pas si simple ? Voici quelques astuces pour y parvenir.

1. Déterminer ses compétences clés

Désignez dans un premier temps 3 ou 4 compétences que vous souhaitez faire ressortir, en lien avec l’annonce proposée. N’oubliez pas que vous devrez pouvoir justifier de chacune d’entre elles le jour de l’entretien. Les compétences que vous choisissez peuvent être de l’ordre des compétences dures telles que la gestion de projet ou encore la maitrise d’un langage de programmation, mais ce peut être également des compétences douces. Aussi appelées “soft skills”, ce sont un ensemble d’ aptitudes comportementales telles que la capacité d’écoute, l'esprit d'équipe, la créativité, le sens du service ou encore la capacité de synthèse. Pour les mettre en avant, travaillez la forme de votre CV : quoi de mieux pour prouver sa créativité que de proposer une candidature qui sort de l’ordinaire ? Vous pouvez aussi bien sûr souligner ces aptitudes via vos expériences passées.

>> A lire également Comment valoriser ses soft skills lors d’un recrutement ?


2. Être synthétique

C’est l’un des points les plus importants du CV : pouvoir détailler vos expériences, formation, qualités en une page. Une fois le choix des compétences réalisé, synthétisez vos expériences en les plaçant dans votre CV des plus récentes au plus anciennes et en sélectionnant celles qui vont dans le sens de ces compétences. Concernant chaque expérience, détaillez en quelques mots vos missions principales, l’idée n’est pas d’être exhaustif mais plutôt de citer quelques éléments qui seront une base de discussion et sur lesquels vous pourrez rebondir en entretien.


>> A lire également Comment réaliser un CV efficace ?

3. Travailler la forme

Parmi les logiciels que vous maitrisez, préférez mentionner des logiciels spécialisés correspondants à votre secteur plutôt que les généralistes tels que la suite office. Ils appuieront votre expertise et seront un argument de plus en faveur de votre connaissance du domaine. Pour présenter votre maitrise d’une technique, d’une langue ou d’un logiciel, évitez les jauges, qui sont souvent des représentations subjectives. Mieux vaut privilégier des termes factuels tels que “débutant”, “intermédiaire”, “avancé”, ou des chiffres comme vos résultats au TOEIC par exemple. Enfin, veillez à hiérarchiser les informations et les compétences que vous inscrivez et pensez à créer des catégories afin d’organiser votre CV et mettre en lumière certains éléments.


4. S’adapter à chaque offre

C’est un aspect également primordial afin de valoriser les bonnes compétences et retenir l’attention : modifier son CV à chaque postulation. Le recruteur doit sentir que les expériences et compétences mises en avant ont été adaptées selon le poste proposé. Ayez également en tête lorsque vous rédigez un CV que de nombreuses entreprises utilisent des logiciels pour scanner les mots clés qui y sont présents. Dans ce cadre, veillez à reprendre les formulations et mots clés énoncées dans l’annonce, dans la description de vos missions par exemple. Enfin, travaillez le titre de votre CV, qui stipule le poste auquel vous prétendez. Il permettra par ailleurs à votre interlocuteur d’avoir immédiatement une première accroche sur votre profil.

Vous vous sentez maintenant plus à l’aise pour préparer votre CV ? Prochaine étape : rendez-vous sur notre site pour découvrir nos offres d’emploi !