Retour aux articles

Recrutement dans le domaine informatique, comment trouver la perle rare ?

Des besoins conséquents de main d’œuvre associés à des difficultés à embaucher : le parcours menant au recrutement d’un nouveau talent n’est pas simple pour les entreprises qui souhaitent recruter dans le domaine informatique. Un contexte qui les oblige à revoir leurs procédures de recrutements pour attirer et fidéliser ces nouveaux venus.

De nombreux besoins de recrutement et une difficulté à embaucher

Le domaine fait face à un paradoxe : les besoins en main d’œuvre ne manquent pas mais les candidats sont difficiles à dénicher ! Dans le baromètre réalisé par l’Apec en juin 2019, on apprend qu’« en 2018, le [marché de l’emploi cadre dans les activités informatiques] a généré plus de 17 000 créations nettes d’emplois cadres, soit 23 % de l’ensemble des créations d’emplois cadres au niveau national. » En 2020, cette tendance se poursuit puisque les informaticiens resteraient les profils les plus courtisés des entreprises avec 66 7000 recrutements prévus2, en faisant la fonction pour laquelle les prévisions de recrutement sont les plus fortes. Les informaticiens représenteraient par ailleurs « 23% de l’ensemble des embauches de cadres, une proportion en hausse de 3 points par rapport à 2019. » A noter que ces chiffres datent d’avant la crise sanitaire, mais cela indique tout de même une tendance. Celle-ci semble se poursuivre étant donné que l'Apec a également indiqué dans une étude de décembre 20215 que « Les métiers de l’informatique et des études-R&D polarisent un quart des effectifs de cadres (14 % pour l’informatique et 11 % pour les études-R&D) ».

Mais pourquoi cette demande si importante ? D’après l’Apec, cela s’explique par de nombreuses problématiques qui se développent au sein des entreprises, et qui sont liées à l’informatique : cybersécurité, big data, dématérialisation ou encore transformation numérique et digitale. Malheureusement, toujours selon l’Apec, les trois quarts des recruteurs du secteur des activités informatiques expriment qu’il est difficile de trouver des candidats adaptés au poste à pourvoir3.

En bref, la proportion importante de besoins de recrutements dans le domaine, associée à des difficultés à embaucher sur ces postes génère un marché favorable aux candidats. L’enjeu est donc double pour les entreprises : réussir à recruter des talents, sur un marché plutôt pénurique mais aussi une fois les collaborateurs recrutés, les fidéliser, face aux nombreuses autres opportunités qui s’offrent à eux.


Comment attirer les nouveaux talents

Ce constat étant établi, comment s’adresser à eux pour recruter ? Là encore, l’Apec nous apporte des éclairages intéressants. Selon une étude menée en décembre 20184, les 3 premiers moyens cités qui ont permis le recrutement de cadres dans les activités informatiques sont les suivants :

  • La traditionnelle diffusion d’une offre, utilisée dans près de 9 recrutements sur 10,
  • La cooptation des salariés, un canal qui permet une approche directe des candidats, une pratique assez développée dans le domaine, et qui peut être associée à la “chasse” de talents notamment.
  • L’utilisation d’un ou plusieurs réseaux sociaux professionnels (linkedin, viadeo…), cette démarche est utilisée dans une proportion plus importante par les recruteurs des activités informatiques (dans 7 recrutements sur 10) que les autres domaines (1 recrutement sur 2 en moyenne).

Finalement, “certes, l’offre d’emploi reste le premier canal de recrutement, mais elle ne permet l’embauche du cadre que dans 38 % des cas […]. Les canaux de recrutement qui impliquent une approche directe, […] sont particulièrement efficaces pour recruter dans ce secteur.”

Par ailleurs, au-delà du canal d’embauche, certains éléments sont importants à valoriser au cours du processus d’embauche afin d’attirer de nouveaux talents, à commencer par la rémunération, qui doit être attractive. Proposer également des conditions de travail flexibles : télétravail, temps partiel, peut constituer des arguments de choix auprès des candidats. N’oubliez pas également d’argumenter sur la qualité des projets qui seront attribués et la proportion de travaille en collaboration, de lien avec les équipes. Pourquoi pas mettre en avant les technologies nouvelles et innovantes utilisées dans l’entreprise ? Ce peut être un réel plus pour une cible qui y est sensible. Par ailleurs, n’hésitez pas à préciser quels sont les logiciels majeurs utilisés, les langages, protocoles, frameworks… cela donnera plus de billes au candidat pour se projeter.

Enfin, pour accélérer les procédures de recrutement et trouver la perle rare, pourquoi ne pas faire appel à un cabinet de recrutement ! Expertises locales et sectorielles, solutions de sourcing, communication autour de votre recrutement, prise en compte des soft skills dans les entretiens, évaluation : les experts rh écoutent attentivement vos besoins pour mieux y répondre. Une solution efficace pour trouver vos nouvelles recrues sur un marché tendu.

Recrutant sur tous niveaux de profils, nous mettons l’accent sur la réactivité et la qualité de notre prestation, mettant à disposition de vos recrutements des tests métiers et de personnalité permettant de sécuriser ces recrutements complexes et pour lesquels le temps est un facteur-clé. Pour recruter vos futurs talents, contactez-nous.


(1) Le marché de l’emploi cadre dans les activités informatiques

(2) Prévisions Apec 2020 : des recrutements au plus haut

(3) Le marché de l'emploi cadre dans les activités informatiques

(4) Le marché de l’emploi cadre dans les activités informatiques

(5) Recrutements dans les métiers de l’informatique et de la R&D