Retour aux articles

QVT : 3 indispensables pour assurer le bien-être de vos équipes

Reconnaissance, confiance et équilibre vie professionnelle, vie personnelle : un bon trio pour engendrer une meilleure QVT et toutes conséquences positives associées.

QVT : 3 indispensables pour assurer le bien-être de vos équipes

Reconnaissance, confiance et équilibre vie professionnelle, vie personnelle : un bon trio pour engendrer une meilleure QVT et toutes conséquences positives associées. Bien que non exhaustive, la liste proposée ici représente tout de même plusieurs enjeux relevés dans de récentes études. Nous faisons le point sur ces 3 indispensables.

Retour sur la notion de QVT

La Qualité de Vie au Travail (ou QVT) se définie ainsi : “[elle] désigne et regroupe sous un même intitulé les actions qui permettent de concilier à la fois l’amélioration des conditions de travail pour les salariés et la performance globale des entreprises, d’autant plus quand leurs organisations se transforment. De ce fait, la question du travail fait partie intégrante des objectifs stratégiques de l’entreprise et doit être prise en compte dans son fonctionnement quotidien afin, notamment, d’anticiper les conséquences des mutations économiques.” (1) En effet, les répercussions d’une bonne qualité de vie au travail sont nombreuses : moins de stress, plus d’engagement, plus de fidélité et des salariés promoteurs de l’entreprise... autant d’avantages qui participent à une bonne performance et une valorisation de votre marque employeur !

A lire également : Marque employeur : comment la travailler ?

Depuis le 31 mars 2022 et la Loi Santé au Travail , on observe un glissement progressif de la QVT à la QVCT (qualité de vie et des conditions de travail). Celle-ci fait désormais partie des thématiques de négociation obligatoires prévues dans le code du travail. On prend en compte ici non seulement les avantages liés au travail mais aussi les conditions et le contenu du travail. L’accord national interprofessionnel précise que la QVCT se concentre ainsi sur plusieurs axes : les pratiques managériales, le maintien dans l’emploi et les trajectoires professionnelles, la conduite des transformations, les relations interpersonnelles ou encore la santé et sécurité.

A lire également : Conditions de travail : un essentiel de la QVT

1. La reconnaissance comme premier moteur de motivation

“Le feedback, premier levier de motivation et d’engagement” : un constat établi par Great Place To Work et l’Anact (Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail) et qui avait déjà été formulé auparavant par les chercheurs Deci et Ryan en 2010 (2). De nombreuses occasions se présentent à vous en tant que manager pour montrer votre reconnaissance à vos équipes ou encore faire part de points d’amélioration. Cela peut être fait notamment à l’occasion des entretiens annuels. Autre bonne pratique : mettre en place auprès de chaque membre de votre équipe un court point de suivi hebdomadaire. Car les feedbacks sont des moments essentiels à deux titres : d’une part afin d’écouter et considérer chacun individuellement mais aussi pour mieux communiquer, faire passer des messages et définir les attendus.

2. La confiance, un indispensable pour avancer conjointement et sereinement

D’après Great Place To Work “le critère majeur pour évaluer le bien-être en entreprise est avant tout le niveau de confiance et la capacité du management à travailler activement pour établir et renforcer la confiance entre tous.“ (3) Une confiance qui apparaît d’autant plus indispensable dans le cadre du développement du télétravail et donc du management à distance. Et les bénéfices sont multiples : un climat de confiance favorise la prise d’initiative et l’innovation.

3. Vie personnelle et vie professionnelle, un équilibre à maintenir

L’équilibre entre vie personnelle et professionnelle est un aspect cité en seconde position dans l’enquête menée par Great Place to Work, important pour 41% des personnes interrogées. (3) Un enjeu qui dépend certes de la façon de travailler du collaborateur mais aussi beaucoup de la politique menée par l’entreprise, notamment en matière de télétravail, de flexibilité horaire et du fait de valoriser la déconnexion.

Le témoignage de Mathieu Loups, manager du bureau de Nancy

« Aujourd’hui ces trois composantes me paraissent plus qu’importantes. En effet après les récentes mutations et tensions sur le marché du travail, l’humain à réellement retrouvé sa place dans une organisation. Le travail au sein d’une équipe retrouve son sens premier.

Cela se ressent encore plus au sein de nos petites équipes où nous sommes en relation permanente dans des open spaces. Il est important d’instaurer des rituels individuels afin d’avoir des temps dédiés avec chaque collaborateur. Nous avons des points hebdomadaires, mensuels, mi-année et bien sûr des entretiens annuels. Durant chaque situation il nous faut apporter du feedback, un regard, mettre en avant une performance, féliciter (on ne le fait jamais assez) et bien entendu redonner du sens quand cela est nécessaire. Un collaborateur avec des objectifs claires et un feedback régulier sur l’avancé de ses actions se verra beaucoup plus motivé.

La reconnaissance passe également par la confiance que l’on accorde à son équipe. Nos consultants aujourd’hui sont de véritables entrepreneurs, ils sont au cœur de leur activité et acteurs de leur rémunération. Leur faire confiance permet de créer de l’autonomie, de prendre des initiatives et d’apporter une dynamique collective avec des avis différents. Ensemble on va plus vite. Reconnaitre l’individu, le placer dans un collectif en lui permettant de s’épanouir dans un cadre défini est plus que stimulant. La confiance devient alors mutuelle et permettra d’instaurer une relation plus fluide avec son manager.

Il est important que l’entreprise s’adapte aux attentes de ses collaborateurs et que les salariés puissent respecter les cadres en vigueur mis en place dans les sociétés. Aujourd’hui au sein de notre groupe, l’équilibre vie professionnelle, vie personnelle est favorisé. Des initiatives internes permettent d’inciter les collaborateurs à faire du sport, à participer à des actions sociales, environnementales, chacun est sensibilisé au bien-être physique et mental. Une chartre de télétravail a été signée et on pousse à la déconnexion durant les périodes non travaillées. J’attache beaucoup d’importance à cet aspect. Un collaborateur heureux dans sa vie et dans son job qui arrive à trouver le bon équilibre sera beaucoup plus engagé, se sentira reconnu et en confiance.»


Besoin de temps pour veiller à une bonne qualité de vie au travail au sein de votre équipe ? Déléguez nous vos recrutements ! Les équipes LHH Recruitment Solutions, composées de plus de 240 consultants, sont à votre disposition pour trouver le candidat qui répond à vos besoins, quel que soit votre secteur !


Sources :

(1) 10 Questions sur la Qualité de vie au travail, Anact, 2016 - Définition de l’accord national interprofessionnel 2013 et citée par l’Anact (Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail)

(2) Intrinsic motivation, The Corsini Encyclopedia of psychology, 2010

(3) Enquête Great Insights 2022, chiffres clés issus du Palmarès Best Workplaces 2022 et des résultats de l’enquête Great Insights 2022 réalisée par Great Place To Work® auprès d’un échantillon représentatif de 4151 actifs français.