Retour aux articles

Jeune diplômé : 5 conseils pour valoriser votre profil

C’est un fait : vous n’avez pas encore 2, 5 ou 10 années d’expériences professionnelles dans votre domaine à valoriser. Mais pas de panique, d’autres ressources sont à votre portée pour mettre en avant votre profil et faire la différence face à des candidats plus expérimentés. LHH Recruitment Solutions vous explique comment en 5 points.

1. Ne vous définissez pas comme “jeune diplômé”

Ce n’est pas une tare mais ce n’est pas non plus l’élément que vous souhaitez que votre employeur retienne en premier lieu concernant votre candidature. Vous pouvez donc l’évoquer, mais inutile de l’afficher comme l’élément essentiel de votre présentation, à trouver sur votre CV, votre lettre de motivation ou en entretien. Définissez-vous donc simplement par le poste que vous visez.


2. Valorisez vos expériences en stages et alternances

Oui, ces immersions en entreprise comptent ! Montrez ce que vous en avez retiré à la fois en termes de compétences dures, c’est à dire de compétences techniques, et de compétences douces, autrement dit, ce qui concerne vos savoir-être. Par exemple : “au cours de mon expérience de chargé de produit dans l’entreprise X, j’ai pu développer mes compétences en gestion de projet mais aussi ma capacité d’écoute afin de comprendre au mieux les enjeux des demandes de mes clients internes.”

Soyez précis et n’hésitez pas à développer en apportant des exemples concrets qui donneront plus de crédit à votre propos. Il peut apparaitre également particulièrement éclairant de mettre en avant également vos projets menés dans le cadre de votre formation à l’école : ils peuvent mettre en lumière certaines de vos compétences ou bien valoriser vos connaissances dans le domaine.


3. Mettez en avant vos activités extra professionnelles

Vous faites partie d’un club d’échec ? Mettez en avant votre esprit d’analyse ! Vous êtes passionné de basket ? Valorisez votre esprit d’équipe. Vous passez vos heures perdues à dessiner ? Voilà un bon moyen de démontrer vos qualités créatives. Votre vie personnelle regorge d’exemples concrets mettant à la fois en avant vos qualités mais aussi vos compétences et plus largement votre caractère. Idem, parlez de vos engagements, que ce soit dans le BDE de votre université ou bien vos participations à des associations, vos actions de bénévolats. Ce sont autant d’illustrations concrètes de vos aptitudes.


4. Ayez en tête l’opportunité que vous représentez pour une entreprise

Oui, en tant que jeune diplômé, vous présentez différents atouts par rapport à une candidature plus expérimentée : tout d’abord, vous apportez un œil neuf à l’entreprise. Ensuite, vous êtes davantage susceptibles d’être au fait des dernières innovations de votre domaine que vos collaborateurs plus âgés, parfois moins attentifs aux évolutions. Par ailleurs, ayez en tête que votre salaire sera moins élevé que celui d’une personne ayant 5, 10 ou 20 ans d’expérience, un avantage pragmatique pour l’entreprise, mais un avantage tout de même.


5. Travaillez votre posture

Que ce soit le jour de l’entretien mais aussi plus largement concernant la façon dont vous vous présentez dans votre CV et votre lettre de motivation, veillez à respecter certains codes. Soyez à l’heure, ne faites pas de fautes d’orthographe, adoptez une tenue adaptée au poste visé, montrez-vous avenant et intéressé, prévoyez des questions en amont et préparez votre entretien. Autant de détails qui feront à coup sur la différence.

> A lire : 3 bonnes raisons de faire appel à un cabinet de recrutement pour trouver un emploi

Comme vous l’avez vu, être jeune diplômé, c’est déjà une qualité en soi ! Alors ayez confiance en vous, trouvez ce qui vous différencie et argumentez sur ce point ! Et pour avoir encore plus de conseils, faites appel à nos équipes , vous bénéficierez ainsi d’un suivi personnalisé auprès de consultants RH. Nous voyons au-delà des compétences pour vous guider dans votre projet professionnel et trouver l’emploi qui correspond à vos attentes.