Retour aux articles

Comment diffuser efficacement une offre d’emploi ?

Mieux vaut bien connaître les pratiques des candidats pour adapter en conséquence la diffusion de ses offres d’emploi. Nous vous expliquons comment faire !

Il y aurait 3 046 000 projets de recrutements en 2022. De quoi constituer une concurrence ardue pour embaucher de nouvelles recrues, surtout vis-à-vis de profils de plus en plus difficiles à trouver, attirer et fidéliser. Dans ce cadre, mieux vaut donc bien connaître les pratiques des candidats pour adapter en conséquence la diffusion de ses offres d’emploi. Nous vous expliquons comment faire !

Le digital comme premier canal de recherche d’offres d’emploi

D’après Pôle Emploi, le digital est la voie N°1 du recrutement. Une observation établie notamment par son enquête diffusée en 2019 sur le sujet des usages numériques des demandeurs d’emploi (2), dans laquelle on apprend que 88% d’entre eux mobilisent Internet pour leurs recherches. Pôle Emploi met également en lumière les canaux de recherche mobilisés, on retrouve en premier lieu la consultation ou la réponse à des offres d’emploi. Le nerf de la guerre est donc bien la diffusion de ces offres : pouvoir toucher un large public afin de recueillir un maximum de candidatures adaptées au profil recherché.

Quelles pratiques du côté des employeurs ?

Une enquête de menée par l’APEC en 2021 nous renseigne à ce sujet : “La crise n’a pas transformé en profondeur les pratiques de recrutement, toujours principalement fondées sur la diffusion d’offres et la mobilisation du réseau”. (3) On observe par ailleurs dans la version de l’enquête sortie sur 2022 (4) une tendance à renforcer la stratégie multicanale : “lors de leur dernier recrutement de cadre, 36 % des entreprises ont utilisé plus de 5 canaux pour approcher les candidat·e·s, contre 29 % en 2020”. Par ailleurs, “Les entreprises ont de plus en plus recours aux réseaux sociaux, que ce soit pour y déposer une offre ou pour contacter directement un·e candidat·e “.

Dans le même temps, on constate tout de même une accentuation des difficultés de recrutement : 58% d’entre eux sont jugés difficiles. (1) Zoom sur quelques solutions qui s’offrent à vous pour y remédier en diffusant plus largement vos offres d’emploi.

À lire également : Ecrire une offre d’emploi : 3 clés pour être efficace

6 canaux pour partager son offre d’emploi

éseaux sociaux professionnels : L’enquête sur les usages numériques des demandeurs d’emploi (2) démontre que l’usage de Facebook et de LinkedIn est de plus en plus répandu dans la cadre de la recherche d’offres par les demandeurs d’emploi. Ainsi, 60% d’entre eux utilisant les réseaux sociaux utilisent Facebook et 43% LinkedIn. Diffuser son offre sur ces deux plateformes apparait donc comme une stratégie gagnante ! D’autant que vous pourrez ainsiégalement la partager sur votre profil personnel et solliciter votre réseau pour lui donner un maximum de visibilité.

Page carrière de votre entreprise : Véritable indispensable afin de recenser les opportunités au sein de votre entreprise, elle vous permettra de valoriser également votre structure comme employeur. Mais attention, pour être pertinent, votre espace se doit d’être mis à jour régulièrement, pour ne pas laisser en ligne des offres qui ne sont plus à pourvoir.

En interne dans votre entreprise : Pourquoi ne pas rechercher des candidats parmi vos effectifs ? Une solution qui vous permettrait par ailleurs de gagner du temps sur la période d’intégration. Et mêmevos équipes ne sont pas directement intéressés, elles pourront mobiliser leur réseau. C'est le principe de la cooptation : vos collaborateurs vous proposent des candidats parmi leurs contacts, ce qui vous permet d’atteindre d’autres profils !

A lire aussi : Inbound Recruiting : une ressource pour attirer de nouveaux talents

Faire appel à des jobboards : Les jobboards sont des sites qui recensent les offres d’emplois. Cette stratégie sera d’autant plus efficace si vous sollicitez des sites spécialisés en lien avec l’offre à pourvoir. Ce peut être par exemple des jobboards dédiés aux métiers de la tech ou du digital, un gage du fait que votre candidat est bien informé des acteurs de son secteur.

Salons : Eh oui, car au-delà des canaux numériques, la présence de votre entreprise sur des salons d’emploi renforce sa notoriété et vous donne par ailleurs l’occasion de mettre en pratique votre marque employeur.

lire aussi : Marque employeur : comment la travailler ?

Agences d’emploi : L'enquête menée par Pôle Emploi (2) nous apprend que 54% des demandeurs d’emploi utilisant internet dans leur recherche d’emploi ont recours aux sites des agences d’intérim. Mais quel que soit le type de contrat recherché, vous pouvez vous faire aider dans tout le processus de recrutement ! LHH Recruitment Solutions, cabinet de recrutement vous accompagne grâce à ses experts : 350 consultants spécialisés, à votre disposition pour prendre en charge tous vos besoins d’embauche. Notre expertise locale et sectorielle ainsi que les solutions de sourcing innovantes que nous proposons nous permettent de vous proposer les candidats correspondants à vos besoins. Contactez-nous dès maintenant !

Le témoignage de Marina Chollet-Verger, manager du bureau de Poitiers LHH Recruitment Solutions

« Aujourd’hui dans un contexte de marché de l’emploi tendu et d’offres en forte croissance, l’offre d’emploi se doit d’être différenciante et captivante. Comment ? J’enseigne toujours à mon équipe 2 règles simples :

La première, la personnalisation de l’offre avec une touche de marketing ! À l’heure où nous parlons de marque employeur, nous devons en tant qu’intermédiaire valoriser nos clients et les accompagner sur l’exposition de leur notoriété. Une offre doit donc (quand le contexte est possible) afficher le nom du client, du groupe éventuel en arrière-plan et surtout son activité, sa position sur son marché, et quelques data (effectif, chiffre d’affaires). Je dis toujours aux élèves RH à qui j’enseigne de tout miser sur le premier paragraphe, les premières phrases qu’on voit avant même de cliquer sur l’annonce ! Ensuite, l’offre doit être précise et concise sur le métier, son rattachement hiérarchique ou à un département et enfin son périmètre de missions. Pour finir, les attentes incontournables sur le profil attendu en termes de hardskills et softskills (sans tomber dans un listing non exhaustif de capacités et aptitudes). Tout ceci avec une petite touche de marketing pour se différencier et ne pas tomber dans l’annonce hyper conventionnelle, permettra aux candidats de se reconnaître et de s’auto évaluer avant de postuler. Plus vous avez d’informations, plus vous vous projetez et évaluez votre capacité à tenir le poste !

La seconde règle réside dans la visibilité de l’offre. Rien ne sert de publier sur 10000 jobboards, mais restons factuels en postant l’offre sur les généralistes incontournables comme l’APEC, Cadremploi, Regionsjob ou encore Linkedin qui sont ceux cités en premier quand vous interrogez les candidats. Enfin, pour finir, et en option, accompagner cette offre d’un visuel charté et la viraliser à son réseau, base de candidats ou réseaux sociaux accélérera efficacement sa visibilité.

À vous de jouer, citations et pointe d’originalité à l’appui, vous l’aurez compris pour diffuser efficacement une offre d’emploi ! »

Sources :

(1) Enquête Besoins en Main-d'Œuvre 2022, Pôle Emploi, Avril 2022

(2) Les demandeurs d’emploi et leur usage du numérique, Pôle Emploi (enquête conduite auprès de 3500 demandeurs d’emploi), Février 2019

(3) Pratiques de recrutements des cadres 2021. Les entreprises pourraient redevenir plus offensives sur un marché à nouveau en tension, Juillet 2021

(4) Pratiques de recrutements des cadres 2022. Face aux difficultésde recrutement, les entreprises commencent à ajuster leurs stratégies pour attirer les cadres, Juin 2022